CAR OBS S Paca RR 2016AUTAutomne: Bon début de saison

Les premières chutes de neige arrivent précocement alors que la mer est encore chaude et  les perturbations automnales actives du 19 au 24 novembre.  La limite pluie neige qui se situe vers 2200 à 2300m sera  l'élément déterminant de ces premières chutes abondantes. La couche atteint  30 cm  le 21  et 1m  à 1m20 le 24 au dessus de 2500m d'altitude .

20141113
2014-11-13
20161127
2016-11-27

La saison est bien engagée et rappelle une situation analogue du 13 novembre 2014

Par contre en dessous de 2000m toutes les précipitations sont passées en pluie.

 

 Le 1er décembre, l'enneigement du Mercantour présente une limite bien  tranchée  passant de 0cm  à 2000 m à 90 cm à  2300m

 

 

 

CAR OBS S Paca ARR 2017HIVHiver: sec et relativement froid

Et puis arrive cette perturbation très active en flux de Sud concernant exclusivement  les Alpes maritimes, Neige froide se terminant par un retour d'Est puissant déposant  90 cm à Limone , 40 à la Lombarde et Millefonts mais rien à Restefond et plus au Nord. La limite pluie neige est inférieure à 1000m et les températures pendant les chutes à 2300m  se situent entre -4 et -6 degrés.

Il en résulte une distribution de l'enneigement très contrastée entre l'Est du Mercantour avec une limite  neige à 1000m  et le haut-Var peu touché par cet épisode qui  n'est enneigé qu"au dessus de 2000m

Cette neige va se conserver  pendant 1 mois sans nouvelles chutes et sans évolution notable de la hauteur de neige par temps froid. Mais ce phénomène n'est pas inhabituel en cette saison.

Les skieurs  affluent en Italie et à Castérino pour profiter de cette neige abondante et froide. Il faut attendre début février pour trouver des conditions normales de défilés de perturbations . La limite de la neige descend  en dessous de 1500m, altitude des principaux départs de randonnées dans le Mercantour. Le ski de février se pratique dans de bonnes conditions.

 

 


CAR OBS S Paca ARR 2017PRIPrintemps: Foehn puissant et réchauffement

DSC03626Le manteau neigeux perd 40 cm début mars . la limite de la neige remonte à 2000m et même 2200m le 22 mars.
Le printemps  s'installe en force quand une nouvelle vague perturbée froide vient apporter un regain de neige et prolonge la saison jusqu'en fin avril.

Cette neige tardive relance la saison et procure une bonne neige de printemps en Avril et jusqu'en début mai.

 

 Bilan de la saison

Saison hivernale sauvée par la neige précoce de début de saison et cette perturbation atypique du 19 Décembre

Est remarquable, la limite skiable élevée souvent au dessus de 2000m. Seul le mois de février  et le début mars voit la neige en dessous de 1500m.

Le Foehn et le  fort réchauffement semble  terminer la saison vers la mi mars mais  un regain en avril permet de tenir jusqu'en début mai au dessus de 2000m. La  neige qui tombe en dessous  est éphémère et ne tient pas sur un sol dégarni.

 


 

Saison à risque d'avalanche

Même si aucun accidents n'est a déplorer, un risque  d'avalanche latent avéré est perceptible tout au long de l'hiver. Ce risque a été entretenu par l'association de  gobelets  formés dès le début de l'hiver et les successions de plaques.

grains sestriere  Les grains anguleux et les gobelets se sont formé dès la mi décembre et  ont grossi pendant la période froide de janvier jusqu'à atteindre une taille de 2 mm , ils ont constitué une couche fragile qui est restée en place tout l'hiver. Les épisodes neigeux particulièrement intenses froids et ventés ont formé des plaques  friables parfois peu décelables.

L' association de ces deux phénomènes sont les composants de cette instabilité et l'emploi  du risque fort d'avalanche a été  nécessaire après chaque épisode perturbés,  le 21 décembre , 5 février , 28 février ,7 mars et 24 mars.

 

Les avalanches caractéristiques

 27 novembre . Ruée vers l'or blanc Après les premières fortes chutes de neige de la saison, tous les randonneurs se sont retrouvés sur les pentes de la Lombarde Les faces Sud se sont stabilisées rapidement.

DSC0299621 au 23 décembre.L'épisode avalancheux le plus marqué de la saison. Un mort à Limonetto . Avalanche de 800m et 50 cm d'épaisseur .  De nombreuses grosses avalanches se sont déclenchées naturellement sur l'Est du Mercantour.

 9 février : De nouvelles chutes de neiges ventées se déposent sur  une couche de gobelets qui affleurent en surface. Grosses corniches et plaques . Le mauvais temps limite les sorties . Je fais demi tour en sortant de la foret

le 21 février : un groupe de 3 skieur est  pris dans une avalanche  causée par la couche de gobelets et les plaques du 6 février toujours sensibles 

 le 7 mars : Après les perturbations  froides et ventées du 4 au 6 mars Avalanches atteignant les Pistes d'Isola et d'Auron sans conséquences.

 Fin de saison: avalanche de fontes classiques partant jusqu'au sol,  parfois sous forme de plaques humidifiées comme celle de l'Enchastraye provoquée par le passage de skieurs.

 

Les surfaces d'enneigement du bassin de la Vésubie au cours de la saison hivernale 2016-2017

 

 Nouvelles Nivoses dans le Mercantour

 2 nouvelles station nivoses de type Apical ont été implantées dans le Mercantour et mesurent les hauteurs  de neige, les températures  et le vent. Elles sont dotées de caméras pour la surveillance des couloirs d'avalanches.

Ces 2 excellentes stations de par leur emplacement sont situées au Boréon 1900m et au sommet du couloir du Cialancier 2400m

Malheureusement ce sont des stations privées non accessibles au grand public.