cum RR hiv2014
rap rr hiv 2014

Fortes précipitations 

Les cumul de précipitations recueillies au cours  de l'hiver 2013  -2014 sont de l'ordre de 700mm sur l'ensemble de nos massifs. Ces précipitation exceptionnelles   représentent  3 à 4 fois la la normale 1981-2010.

 

rap rr aut 2013
rap rr recharge

Une saison décalée

L'automne est la saison des fortes pluies (400 à 450 mm en moyenne sur nos massifs). Alors que la mer est encore chaude, les épisodes perturbés qui remontent dans un flux de Sud-ouest sont  particulièrement intenses sur les faces Sud des Alpes..
L"automne 2013  se caractérise par un déficit de  40 à 50 % qui a été compensé par un hiver particulièrement pluvieux. Sur la période de recharge qui court de  Septembre  à mars on obtient  un excédent de 120 à 150%  d 'Ouest en Est.

 

Thumbnail imageThumbnail image

Des hauteurs de neige exceptionnelles

Une des conséquences de ces précipitations tardives est le cumul exceptionnel de neige..
Les fortes  précipitations qui tombent normalement en automne se font essentiellement sous forme de pluie en montagne. Ces pluies sont d'autant plus intenses que la masse d'air qui remonte de la mer  est chaude.  En se décalant dans la saison hivernale, la limite pluie neige est descendue entre 1500 et 1800m .Parmis les nombreux  épisodes neigeux certains ont été  particulièrement intenses .

  • du 19 au 20 décembre 50à 70cm .Les températures remontent à -2 degrés au plus fort de l'activité à 2300m d'altitude
  • Le 25 décembre, 50 cm par flux de Sud  et températures de 0 à -3 degrés à 2300m d'altitude  et fort refroidissent  en fin d'activité
  • Le 16 et 17 janvier 50 cm de neige froide tombe par -6 degrés toujours a 2300m
  • le 30 janvier 40 à 50cm de neige tombe dans le domaine de la Lombarde . Les températures vont de -6 à -10 degrés.
  • Le 25 et 26 Février 40 cm dans le domaine de la Lombarde .Iso 0 degré vers 1000m
  • Le 10 Mars  40 à 60 dans le domaine de la Lombarde plus faibles sur les autres massifs
  • le 3 et 4 Avril 40 cm sur la chaîne frontalière et 10 cm ailleurs.

Le suivi de tous les épisodes neigeux ici

 

eca tn hiv2014
eca tx hiv2014

Pas de grand froid

Les températures sur la côte d'Azur sont supérieure de 1 degré par rapport à la normale. Cependant  sur le Mercantour en raison de nombreux phénomène de Lombarde l'air froid s'est accumulé sur la chaîne frontalière et les températures aussi bien minimales que maximales  n'ont pas subi  ce radoucissement et sont même en retrait de 1 degré dans l'Est du Mercantour.
Par contre l'hiver 2013-2014 n'a pas connu de grands froids comme il s'en produit régulièrement en janvier et février avec les descentes d'air froid d'Europe centrale. Ce sont essentiellement des  successions de remontées de Sud qui ont influencé les températures.

 

 

Thumbnail image
Thumbnail image

 Épaisseur ne rime pas avec instabilité.

 Des avalanches de grande ampleur ont perturbé à plusieurs reprises la circulation notamment l’accès à Isola. Les paravalanches sous dimensionnés dégueulent de chaque coté lors de très forts épisodes neigeux .  L’accès aux stations de ski est impossible pendant près d'une semaine a cause des risques d'avalanches et des coulées de boues dans la Tinée.
Les avalanches successives du vallon de Paranova ont  débordé de leur couloir et ont endommagées 3 habitations voir le descriptif.  Une avalanche de plaque a emporté 2  skieurs à Auron  le 26 janvier.
Cependant  dans l'ensemble,  les sous couches se sont rapidement stabilisées. Le redoux qui a suivi chaque forte chute de neige  a transformé  la neige en grains ronds ou grains fin et très peu en faces planes.
Le sondage du Blainon  par exemple est représentatif de ce que l'on a pu observer tout au long de l'hiver. Il t est caractérisé par  des résistances croissantes avec la profondeur,  de nombreuses croûtes de regel et un pied de faible résistance  dans  les 20  derniers cm . Les températures sont  souvent proches de zéro degré à l'exception des couches de surfaces. La neige est en grains fins ou grains ronds 
En face Nord, durant  la période du  26 novembre au 18 décembre,  la neige qui a résisté au froid, au transport par le vent  puis au redoux   s'est transformée en gobelets que l'on  trouve exclusivement  dans les faces Nord au dessus de 2700m.

 


Partager l'article

Twitter Facebook Linkedin