La plus belle poudreuse de la saison

DSC03666

Après 4 jours de temps chaud, la neige est restée d'une légèreté insoupçonnée(120 kg/m3)  dans ce vallon plein Nord aux pentes qui voient très peu le soleil. Trace gps

Retour en hiver

DSC03644du jeudi 23 Mars  au Samedi 25 Mars 2017

Deux passages de fortes chutes de neige du  jeudi 23 mars au  samedi 25 ont remis une touche de blanc sur nos massif, 50cm de neiges cumulées qui sont tombées au dessus de 2000m avec un fort abaissement de la limite pluie neige jusqu'à 800m en fin d'épisode

du dimanche 26 Mars  au jeudi 30 Mars 2017

Évidemment  fin mars les températures se sont mises à grimper après ce passage et la fonte s'est accélérée pendant les 4 jours qui ont suivi. La neige en dessous de 1800m tombée sur un sol déneigé a fondu comme neige au soleil, malgré l'épaisseur. Celle qui est tombée sur une sous couche enneigée a mieux résisté.

Jeudi , les faces Sud sont en neige transformée de type printanier après un faible regel nocturne, neige ramollie sur une vingtaine de cm mais quand même bonne à skier.

Et puis il a ce vallon de la Tour qui est restée en neige poudreuse d'une  légèreté incompréhensible après 4 jours de temps très doux et ensoleillé. D'une densité de 120kg/m3 qui correspond  à des chutes de neige froide d'un plein hiver. Le soleil rasant touche très peu les pentes de ce vallon malgré l'avancée dans la saison. La température de -3 degrés de la couche de surface à gardé cet environnement protégé.

Stabilité

croixcarle20170330

DSC03658 

Emplacement du sondage  sous la ligne de crête de la croix carlé soufflée par le vent. A cet emplacement, le manteau neigeux est composé d'une couche unique constituée au cours des chutes de neige du 23 au 26 mars

Dans le vallon de la tour, une sous couche de neige humide est restée en place. La pluie est remontée jusqu'aux sommets au début de l'épisode de jeudi, la neige s'est déposée de plus en plus légère au dessus  ensuite mais fortement ventée.

 

 

DSC03646De nombreuses pentes se sont purgées naturellement  après cet épisode neigeux important. La crue avalancheuse s'est produite dimanche et lundi avec le retour du soleil et de la chaleur sur cette neige fraîchement tombée.

Jeudi  dans le vallon de la Tour, ce sondage ne présente plus d'instabilité. Les plaques se sont consolidées sur les sommets avec la chaleur, la  densité augmente avec la profondeur dans ce vallon d'accumulation. La sous couche est de densité forte et humidifiée et pas de grains anguleux.

 D'autres secteurs, je pense notamment à la chaîne frontalière  au dessus de 2500m pourront garder une sous couche en grains anguleux et dans ce cas l'instabilité est plus marquée, d'autant que les chutes de neige ont été particulièrement soutenues dans ce secteur. C'est pourquoi j'ai renoncé au tour de la Lombarde par le pas d'Orgial et finalement je ne regrette pas mon choix.

 

Sensations