Plaqué uniformément sur toute la pente terminale

DSC03456

Magnifique vallon de l'Alp. Ciel bleu, douceur, belle Neige au Nord et paysage printanier au Sud  trace GPS

Nous sommes partis parti pour un bête Aunos classique par manque d'inspiration . C'est Katia qui m'a motivé pour ce vallon de l'Alp  qu'elle affectionne particulièrement. Pentes douces et large vallon Du ski comme elle aime.Et on a pas été déçu.

La neige repose dès 1300m près de la rivière versant Nord par contre il faut la chercher vers 2500m sur les pentes Sud sous Auron. Départ en ski sur de la neige déjà humidifiée au soleil.

DSC03486 DSC03478

La couche de fraiche du 28 février ne représente que 5 cm près de la rivière mais dès que l'on s'élève au dessus de 2000m elle passe a 15 cm d'un coup. Une neige de plus en plus froide qui s'est fortement accumulée sur les versants Nord-Ouest.

Ce vallon en pente douce est parcouru par de nombreux ruisseaux qui ont creusé de profonds ravins.Leurs rives escarpées chargées de neiges accumulées par le vent sont en équilibre précaire, le bâton s'enfonce sans résistance sur un mètre de profondeur  Aussi préférons nous faire un large détour sur les pentes Est ensoleillées et humidifiées pour éviter ces ravines. On fait demi-tour avant d'arriver au sommet sur de grandes étendues plaquées. Même si les pentes traversées ne sont inclinées qu'à 20 degrés au dessus elles se redressent fortement.

Certains pensent que le risque est surestimé comme roger ancien nivologue de Nice. Mais quand on évolue dans la Vésubie nettement moins enneigée par la perturbation du 28 et moins soumise aux vent de Nord-Ouest le risque peut paraitre surestimé.Si tu veux de la bonne neige roger, il faut changer de secteur. La qualité du ski plutôt que la quantité.

 

Stabilité

sond crous20170302

DSC03502 Sondage dans le vallon de l'Alp sur une pente de 20 degrés qui se redresse fortement sous les barres rocheuses. Toute la face est plaquée.
A cet endroit la neige est fortement soufflée par le vent et l'épaisseur de 1m90 provient des accumulations successives. Le manteau neigeux est constitué de strates  superposées de grains fins résultant des différents épisodes de vent forts. Les 60 derniers cm près du sol sont constitués de grains ronds et gobelets. Mais ce sont les couches les plus récentes datant du 28 février et celle du 9 reprise par le vent, qui présentent des fragilités. Les plaques étendues sont décelables au planter de baton.et les 30 à 40 cm en dessous sont sans résistance.

 

Les avalanches

DSC03508 DSC03506avalanche

 Des avalanches se sont déclenchées naturellement pendant la période de vent fort après le 28 février en versant Nord-Ouest et Nord  au dessus de 2200m . La  pente terminale sous le col de Crous est jonchée de blocs recouverts partiellement par de nouvelles accumulations.
Avec la douceur, cette neige de surface se stabilise,plus particulièrement les pentes au soleil qui prennent l'humidité. Mais de nouvelles chutes de neige fortement ventées sont prévues dès samedi