Au bon moment au bon endroit

DSC03148

Bon enneigement au plateau de Sestrière 2000m La rivière gelée   trace GPS

DSC03143 Pas trop d'hésitations lorsqu'on voit le rouleau de  Lombarde sur Isola.Fuyons la crête frontalière par vent de Nord Est pour se rendre à Saint Dalmas le Selvage, sans vent et ciel dégagé seulement  parcouru par des lambeaux de nuages épars qui se détachent du rouleau.
Les petites chutes de neige de Nord-Ouest du 13 et 14 janvier en 2 fois 5cm,permettent de remonter la route de la Moutière , la quantité est suffisante également pour la descente uniquement sur la route ,  un petit déchaussage a été nécessaire pour éviter une portion entièrement  glacée.

 

DSC03177DSC03161 A l'embranchement de la croix carlé , vers 1800m, la neige devient plus épaisse et vers 2000m la couche atteint 60 cm. La couche augmente dans le vallon et les sommets sont encore bien enneigés malgré le vent. Cette  couche de poudreuse froide est agréable à skier dans la forêt sur des pentes peu raides où elle s'est accumulée, et reste glissante par ces temps froids. Sur la pente sommitale, la neige est durcie pat le vent, irrégulière .Avec un vent de 50km/h et des températures de -8 degrés  c'est moins plaisant.

 

 

Stabilité

sestriere

DSC03155Ce sondage est réalisé au plateau de Sestrière dans la foret et près de la rivière. Comme pratiquement en tous lieux du Mercantour maintenant, il est constitué de grains anguleux sans résistances. La neige fraîche de surface est en cours d'évolution vers des faces planes. Le fond est en grains ronds regelés et de forte résistance.

Dans la couche peu résistante de petites plaques sont perceptible à la sonde. elles se sont progressivement transformées en grains ronds et gobelets, cassantes mais la rupture se propage peu.

fins angles rondsvoici les différents grains constituant le manteau neigeux grossi à la loupe.

 

 

 

braisa

Le sondage réalisé au  col de la Braissa est partiel, car Je ne veux pas être transformé en bonhomme de glace. Un temps d'hiver,  -8 degrés et 50 km/h de vent, on ne tient pas longtemps immobile dans ces conditions. Seule la partie superficielle est exposée pour marquer l'instabilité.

En surface la neige du 13 et 14 janvier s'est  accumulée en plaques de dureté et d'épaisseur variable , sous forme de grains fins au bas et jusqu'au milieu de la pente terminale, le sondage est réalisé sur le versant opposé,  sud-Ouest transformé en grains ronds et faces planes.
Ces plaques sont par endroits énormes de plus d'un mètre sur un petit replat derrière le col de la Braisa. Au col du petit Valoar on, distingue également des structures de plaques vers le sommet.
Sous cette première couche  on retrouve nos gobelets  sans résistance avec des températures froides de -9 degrés La densité croît ensuite avec la profondeur mais d'autres couches peu résistantes sont perceptibles à la sonde à neige.

Dans l'ensemble près des sommets les plaques sont dures et portantes mais moins résistantes 100m sous les sommets.

 Evolution

Une perturbation remonte de Méditerranée dimanche et devrait nous apporter 20 à 30 cm de Neige sur les Alpes du Sud. La limite pluie/neige se situe vers 800m de quoi enneiger la partie basse du massif qui en a bien besoin.  Ces chutes de neige vont être accompagnées de vents forts ce qui va nettement fragiliser le manteau neigeux déjà peu résistant.