Tour sauvage en dehors des pistes d'Isola

DSC03041

Le cirque de la Valette qui ne voit jamais le soleil trace GPS

DSC03003

Joli tour  peu fréquenté loin des départs d'Isola .C'est un vallon sauvage sans une trace. C'est la première fois  que je m'aventure dans ce vallon en remontant depuis le col jusqu'au cirque encaissé toujours à l'ombre en cette saison. Très froid, quelques bon passages en neige poudreuse, je passe au soleil pour profiter de la neige ramollie en surface, et je descends dans ces versant Sud aux pentes  bien exposées au rayonnement,  jusqu'à la limite skiable vers 2100m. Les chamois ont également choisi le calme de cette vallée qui contraste avec la foule de la station de ski. Belle journée ensoleillée sans vent  alors que la côte est sous la crasse et le froid. C'était un jour d'affluence, une rare station de ski avec un authentique paysage hivernal pour ces vacances.

 

DSC03032

Qualité de la neige

Tout est tracé dans le domaine d'Isola et pourtant on trouve encore de bons passages en poudre un peu lourde dans les versants Nord. Mais à trop chercher la poudreuse on finit sur des portions croûtées avec une sous-couche meuble à l'ombre. L'après-midi on préférera les  pentes au soleil en neige décroûtée.  Ce n'est pas le ski de la semaine dernière mais quand même bon si l'on évite les pistes glacées. Je passe en tout type de neige mais la piste rouge glacée, je l'ai descendue sur le dos, aussi élégamment qu'une tortue gigotant sur sa carapace renversée. J'ai massacré mes skis au cours de mes randonnées "sanglier" dans les forêts et j'ai arraché les carres. Autant skier sur des planches de tonneaux.

Stabilité

sond valette col20161229

DSC03002Un pisteur d'Isola m'accompagne pour ce premier sondage réalisé hors du domaine skiable. au col de la Valette qui est soumis aux vents forts.

Il n'a neigé que 2 fois au cours de cet hiver mais de nombreuses couches apparaissent dans ce sondage.réalisé dans une plaque représentant les 4 premiers cm. Cassante au passage d'un skieur, cette plaque a subi le redoux et le regel nocturne. Elle est maintenant constituée de grains ronds et faces planes et ne ne provoque que des cassures limitées sans propagation dans les versants au soleil même si elle repose sur une couche de grains en face plane de 15 cm.

Plus profondément une couche plus résistante de l'ordre de 15 kgf est constituée  d'un mille feuille de fines croûtes de regel de moins d'un cm et de faces planes de grains assez gros de 08 à 1 mm.

Plus bas  apparaissent les gobelets, couche sans résistance et au fond, avec des températures proches de zéro degré, des grains ronds et anguleux deviennent humides près du sol.

Dans l'ensemble la résistance à l'enfoncement est faible . Le froid est encore présent dans les couches intermédiaires. Le redoux a bien amélioré la stabilité par rapport à la semaine dernière, les plaques de surface se sont humidifiées  et subissent le regel nocturne, elles sont friables au toucher. Dans ce type de structure les cassures ne se propagent pas, mais pourront déstabiliser un skieur dans les pentes raides

 sond valette20161229

DSC03007Après un 1er sondage au col de la Valette, un  2eme  est réalisé à moins d'un km dans le prolongement de la  crête au fond d'un cirque qui ne voit pas le soleil en cette saison. Ici la température de surface est restée à -9 degrés alors qu'elle était à -2 au soleil. Structure plus simple qu'au col de la valette, la neige a peu évolué et  est constituée de 2 couches principales qui sont les plaques de surface et une couche de gobelets jusqu'au fond. Tous les grains sont de petite taille, de 03 à 06 mm.  La neige soufflée de surface a peu de résistance et repose sur la sous-couche en gobelets . Ces plaques restent sensibles au passage d'un seul skieur mais ces  endroits complètement à l'ombre deviennent de plus en plus épars et l'on tend  vers une structure comme au col de la Valette, croûtée en surface sur une couche de grains anguleux.

Le froid qui s'annonce va continuer à déstructurer les plaques.