Ruée vers l'or blanc

Après une semaine exécrable  le week-end laisse découvrir une montagne bien blanche  qui se découpe sur un ciel bleu azur. J'entends l'appel de la montagne et je ne suis pas le seul à l'avoir entendu. Je crois que tous les randonneurs s'étaient retrouvés pour ce  premier jour de neige. Une affluence record  à Isola. Il faut dire que la route d'Isola est la seule route praticable et entretenue pour atteindre la limite de la neige vers 1800m. Un long chapelet de randonneurs s'étire sur les pentes de la Lombarde celà m'a inspiré l'histoire de la ruée vers l'or, à l'assaut  du klondike  dans "crocs blanc".

DSC02709 

 

lombarde2014
Lombarde 2014-11-13
lombarde2016
Lombarde 2016-11-27

 Et le paysage est magnifique les sommets plâtrés versants Italiens comme en plein hiver. Celà me rappelle  une situation identique du  13 Novembre 2014  photo de gauche et la lombarde du 27 novembre 2016 à droite. Dans les 2 cas les perturbations de Sud particulièrement actives et chaudes  en novembre on déposé de grandes quantités de neige au dessus de 2200m et rien en dessous de 2000m. Dans le cas de l'hiver 2014-2015 on a retrouvé cette irrégularité de hauteur tout au long de la saison.

 

 

 

Stabilité

sond vermeil20161127

Le bulletin d'Information Neige et  Avalanche du Mercantour rédigé le  vendredi  25 Novembre 2016 soit juste  après la fin de l'épisode fortement perturbé insistait sur le réel risque d'avalanche en gros volumes, les plaques formées avec des vents allant jusqu'à 180km/h en rafales à Restefond.  Aussi va t-on attendre le tassement  quelques jours et évoluer prudemment. 

En arrivant dimanche matin , quelques traces étaient visibles dans la pente. Là ou un skieur peut passer , 10 le peuvent  puis 100  en groupes et le soir toutes la pente est  trafolée ainsi que toutes celles du secteur. ...

Le sondage réalisé au sommet de la Lombarde versant Italien plein Nord montre une couche de 20 à 30 cm de neige légère tombée en fin d'épisode dans la nuit de jeudi à vendredi, sans vent avec des températures qui s'abaissent fortement.

Sous cette première couche, une structure de plaque  peu marquée. Le risque de rupture se trouve sous cette plaque dans la couche un peu moins dense à 220 kg/m3.

Les couches inférieures ont des densités qui croissent avec la profondeur et ne présente plus de risque. A cette altitude, la température est restée constamment  négative et proche de 0 degrés ce qui à permis un tassement régulier et le maintient de la neige sur les sommets malgré le vent.

 

 

 

 Evolution

 Rien en vue. Quelques flocons mardi et des conditions qui deviennent anticycloniques.  Radoucissement passager des températures en milieu de semaine sans conséquence.