Valberg et l'Avaleur de neige

Ittinéraire

La route de la Cayolle est coupée pour travaux. Pas de soucis nous sommes maintenant  bien rodés  aux  changement de dernière minute. Katia et son télephone magique a déja alerté  3 fois toute la maisonnée, avant même  d'avoir  bifurqué  dans la vallée du Cian....  Destination le Mounier

  

Conditions

Un redoux annoncé en journée et pas de vent, voila de bonnes conditions pour grimper sur le Mounier, ce sommet qui dépasse tout le massif environnant  prend le vent de toutes directions.

Mais ou est passée  la neige

Le cumul de neige tombé depuis le début de saison s'élève à  près de 3m. Et pourtant en  apercevant les faces Sud bien pauvres en neige on se demande ou elle a  bien pu passer. La photo est prise à 1700m  .Partout ailleurs  à ces altitudes dans le Mercantour  la couche  est bien plus épaisse.

J'ai donc recherché les phénomènes marquants depuis le début de la saison

Situation au 29 janvier  1700m  secteur de Valberg

L'essentiel de l'enneigement actuel se résume en 4 perturbations actives par flux de Sud-Ouest le 15 Octobre, 27 Novembre 13 décembre et 19 janvier

1- Les chutes de neige

P1010165
29 janvier 1700m Valberg
  • Le 15 Octobre la limite pluie neige est vers 2200m et c'est essentiellement de la pluie  a cette altitude. Les perturbations du mois  d'Octobre sont trop précoces. Le sol  encore chaud  ne garde pas la neige.
  • Le 27 Novembre, il neige à partir de 1600m une neige froide et légère 60 cm
  • les 13 et 14 decembre encore 60 à 80  cm
  • le 19 janvier  50 à 60 cm de neige lourde.

Soit un total a cette altitrude  de 1m80 à 2m .
Le compte n'y est pas . Les faces Sud sont recouverte d'a peine 20 a 30 cm  jusqu'à 40 en face Nord .

Ailleurs dans le Mercantour l'enneigement est bien plus important.
 

 

2- L'Effet du vent

Sous la crête du Mounier

Le Mounier est un sommet qui surplombe le relief environnant .et tout le secteur est sensible au vent de Nord-Ouest . Sur la photo on distingue sa pente Est entièrement rabotée par le vent et les fortes accumulations  dans les pentes Sud.

Le 27 décembre un phénomène ondulatoire s'est mis en place . avec des déferlantes atteignant le sol. Le vent a atteint 120 km/h à Peone  Saint Cézaire et Caussols. Évidemment la belle neige légère poudreuse du 13 et 14 n'a pas résisté. A ces vitesses,  même les cailloux sont arrachés.

Toute cette neige s'est accumulée au Sud et  dans les fonds de vallons loin  des crêtes.

3- l'Orientation du vent.

Alors que les perturbations sont actives dans les Alpes du Nord .Les massifs du Mercantour et du Haut Var/Haut-Verdon sont foehnées. L'humidité descend à moins de 20 %  La neige est soulevée par le vent passe de l'état solide directement  en vapeur d'eau. Une grande quantité de neige se sublime ainsi.

4- La température

moulines
Sondage stratigraphique au col des Moulines

Du 1er au 8  janvier un puissant redoux s'installe sur nos massifs. Toute la neige accumulée sur les pentes Sud déventées est soumise à un rayonnement intense. Les versant Nord résistent  bien  au soleil rasant en cette saison  tandis que les versant Sud raide sont perpendiculaire aux rayons du soleil.

La neige  accumulée dans ces versants se tasse. Le sondage du col des moulines à 2000m met en évidence une  croute de regel fortement compactée à 400kg/m3 qui correspond aux chutes de neige des 13 et 14 décembre. La couche de neige de 70 cm s'est réduite à 20 cm le 29 janvier.

La neige du  19 janvier a mieux résisté vers 2000m  d'une densité de 240 kg/m3  mais au plus fort de l'activité précipitante, elle  s'est transformée en pluie vers 1700m

 5-Conclusion

Ces 4  phénomènes réunis  ne se rencontrent que dans le secteur de Valberg,  le phénomène le plus destructeur étant le vent. Cet enchainement est assez classique en ce lieux. Ailleurs on trouve l'une ou l'autre de ces actions mais rarement les 4 réunis


 


Partager l'article

Twitter Facebook Linkedin