2017 12 13Tete des Bresses001

Le Mercantour dans toute sa splendeur Tete des bresses 2017-12-13

Situation météorologique

C'est la 3eme perturbation active de la saison qui a déposé entre 60 et 1 mètre de neige dimanche 10 et lundi 11 décembre.Par flux de Sud, tous les massifs ont pris la neige uniformément.

Les chutes de neige se sont décomposées en 2 temps. Dimanche, neige froide avec une limite pluie neige évoluant de 600m à 1200m le soir. Le vent d'Ouest  se renforce en soirée en s'orientant au Sud.

Lundi 11 la perturbation remontant de Méditerranée devient très active avec une forte remontée des temératures, élevant la limite pluie neige vers 2200m au plus fort de l'activité. Les quantités de précipitations relevées sont impressionnantes : 250 mm à Saint Martin de Vésubie. La neige sous 2000m est gorgée d'eau et fortement tassée par la pluie. Au dessus de 2300m elle est restée sèche et  travaillée par le vent. En fin d'épisode, les températures s'abaissent à nouveau significativement, saupoudrant la surface et regelant toute la neige mouillée.

Etat de la neige

2017 12 13 Tete des Bresses0102017 12 13 Tete des Bresses016L'altitude  2200 à 2300m marque la limite de la pluie et un changement de neige  très caractéristique. En dessous de cette atitude, la neige est fortement regelée en surface, légère et froide (-5 degrés) sous la croûte de regel de 5 à 15 cm selon l'altitude. Neige in-skiable dans les ornières ou les nombreux dépots d'avalanches regelés, mais assez bonne sur les surfaces lissées légèrement saupoudrées en surface.

Au dessus de cette limite, neige soufflée compactée par le vent, formant de grandes étendues plaquées portantes sur les pentes peu inclinées. Les sommets sont platrés, peu de  crêtes sont entièrement déneigées par le vent au dessus de 2800m.  La neige est agréable à skier dans les fonds de vallons  lissés par le vent, mais pas gelée.

Avalanches

2017 12 13 Tete des Bresses0142017 12 13 Tete des Bresses0152017 12 14 Lombarde02Phénomène avalancheux d'ampleur exceptionelle lundi 11. Le redoux intense et les très fortes pluies ont purgé toutes les pentes jusqu'à 2100m. Les départs se sont faits sous forme de cassures linéaires à mi pente. La partie haute est restée en place, alors que ces avalanches  cassent  habituellement à proximité immédiate des crêtes vers 2300m, sur des pentes à plus de 45 degrés. Les dépôts dans le vallon de Saleze ont une épaisseur de 3 à 4 m d'épaisseur sur la route du col de Salèze vers 1800m. Deux voitures se sont fait piéger entre 2 couloirs d'avalanches.

La route d'Isola a également été coupée en plusieus endroits au Nord comme au Sud  jusqu'à 1600m et a été interdite à a circulation lundi.

En altitude, de nombreuses cassures linéaires sont visibles sous les barres rocheuses. Le risque d'avalanche est placé en très fort lundi puis en risque fort a partir de mardi midi.

Stabilité

20171214 sondage Lombarde

2017 12 14 Lombarde06 2017 12 13 Tete des Bresses017Le sondage réaliséau col de la Lombarde marque bien les tranches de neige. Ici à 2400m, la croute de regel a quasiment disparue , La première couche, en neige rapportée par le vent repose sur la neige froide du dimanche 10 qui commence à se transformer en faces planes. Tout au fond la couche ancienne est en gobelets et grains ronds, plus ou moins épaisse et résistante, selon l'altitude.gobelets bresseparticules

En dessous de 2200m, le manteau neigeux s'est purgé lundi 11 et l'épaisse croûte de regel empêche tout mouvement.

Au dessus  de 2300m, les plaques sont dures et portantes sur les pentes peu raides mais l'instabilité persiste dans toutes celles qui se redressent. Les plaques reposent sur la  neige froide de dimanche, de faible résistance entre 40 et 15cm de profondeur.  Elles provoquent des cassures linéaires d'origine accidentelles.  Le froid qui s'installe entretient cette instabilité