2019 12 04 les adus 10

2019 12 04 Les Adus05 Un knobuntu avec le sourire ...La neige est bonne

Partis pour Aunos, les panneaux de signalisations indiquent que la Tinée est coupée au niveau de Saint-Sauveur. Changement de plan et c'es la Vésubie, le Boreon et Fremamorte notre objectif. Au départ de la randonnée, le vallon de Saleze est protégé, mais le mugissement  du vent dans les grands pins nous met en alerte.  C'est du vent d'Est qui était prévu de 30 à 50 km/h, mais en discutant avec les skieurs dejà  sur le retour, il semblerait que Frémamorte soit trop venté dans les grands espaces dégagés près des sommets. Il faut gérer le vent et au Col de Salèze on s'oriente vers la crête des Adus.
Pour rejoindre le sommet,  on ne va pas suivre la ligne de crête fortement ventée, mais monter dans le vallon déventé et plaqué sur  la pente terminale. Ce vallon n'est pas trop raide et ce n'est que sur la fin qu'il se redresse. C'est  50m sous la crête que l'on va réaliser le sondage.

Etat de la neige

2019 12 04 Les Adus072019 12 04 Les Adus06Je suis surpris par la qualité de la neige d'une densité de 120kg/m3 au col de Salèze à 2000m. La limite de l'enneigement se situe vers 1400m et  vers 1500m on peut compter sur 30cm au Nord et 10 au Sud. La pluie est montée jusqu'à 1900m et au dessus une  petite couche de poudreuse s'épaissit pour atteinde 35 cm au col de Salèze. Les quantités sont conséquentes, 1m35 au col à 2000m d'altitude, 2m30 à 2300m dans le vallon.
La descente des Adus se fait d'abord en neige soufflée puis elle devient poudreuse dans la foret si l'on prend la précaution d'éviter les traces des skieurs précédents. Car on étaient nombreux à flairer la bonne neige dans ce secteur.  Le CAF y était et le secour en montagne aussi.

Belle descente jusqu'au vallon de Molière  et petite remontée au col.

2019 12 04 adussondage2019 12 04 AdusStabilité

Le sondage est réalisé dans une pente Nord-Est à 2300m d'altitude  et 50m sous la crête pour mettre en évidence les plaques qui se sont formées dans ce vallon pendant les chutes de dimanche  1er décembre.

Ces plaques sont cassantes sous le poid d'un skieur sur la pente terminale, mais deviennent portantes  50m sous la crête.

 

2019 12 04 Les Adus082019 12 04 Les Adus02A l'endroit du sondage, la plaque est de 6 cm et se traverse facilement par la sonde de battage. En dessous une couiche sans résistance de 40 cm en  particules et grains fin  à -7 degrés. Une petite croute de regel marque la séparation avec  la  neige du 23 novembre qui s'est densifié.

L'instabilité provient de la structure de plaques qui reposent sur une couche peu dense. Ces plaques peuvent casser au passage d'un seul skieur dans les pentes raides.

Evolution.

Sans précipitations dans les prochains jours, la neige va se tasser lentement avec les températures qui restent relativement basses. A noter cependant la forte variation de température  qui passe de -7 à -4 sur 20 cm dans la couche supérieure ce qui va favoriser la formation de grains anguleux

 

 

IM3Et pour vous resourcer de vos maux de dos et courbatures
RÊ-VIE-TALISE
Soin du corps et de l'esprit