2018 05 18 Gelas30

La descente aérienne du couloir du Gelas à ski en  virages sautés passent bien mieux qu'en crampons même si la neige est très humide sur 30 cm.

Les knobuntus

2018 05 18 Gelas202018 05 18 Gelas11Pour cette derniere sortie de la saison on ne pouvait pas manquer le Gelas. Plusieurs fois repportée à cause du mauvais temps,on a réussi à regrouper toute  l'équipe des Knobuntus:: Katia , Sandrine,Tanguy, Pascal et moi.
Sandrine et Pascal enchainent avec le travail  de nuit à l'aéronautique . Bon courage car bien fatigué après cette rando.

Beaucoup de monde sur le parcours. Les premiers randonneurs finissaient leur descente alors qu'on entamait  à peine la montée à 9h. Eux au moins n'auront pas vu les nuages mais la neige était tout juste dégelée.

A la dernière vasque , le groupe se sépare. Tanguy accompagne  Sandrine Katia au Balcon tandis que j'emmène Pascal pour sa première ascension à la cime  du Gelas. Un peu de stress dans la pente mais il peut savourer sa victoire au sommet.

Les images de la randonnée

 

Météorologie et stabilité

2018 05 18 Gelas Apres un puissant réchauffement, les températures s'abaissent brutalement à -5 degrés à 2300m . Un passage perturbé froid laisse 15 à 20 cm sur nos massifs les 13 et 14 mai. Vent à 40 km/h. Les hauteurs de neige au sol sont de l'ordre de 1m à Restefond, 1m60 aux Millefonts et à la Lombarde, 65 cm à Limone. Un temps instable ajoute encore 10 cm  le 15.

Avec ce type de manteau neigeux la sous-ccuhe est stable. Forte résistance et densité supérieure à 400kg/m3.

Par contre, les chutes de neige froides d'une trentaine de cm au dessus de 2400m, subissent une forte humidification au moindre rayon de soleil.  Mais le jour de la randonnée, le temps était couvert et à peine 5 degrés à 2600m d'altitude.

A l'approche du couloir du Gélas cette couche de surface assez épaisse adhère mal à la sous-couche  incrustée de sable. Des avalanches sont déjà parties sous les barres du Gélas en plusieurs endroits. La neige est pourie et gorgée d'eau malgré des températures à peine positives et un temps bouché.

Dans le couloir la neige est tassée par le passage des randonneurs et les départs sont peu probables.