Avalanche mercantour 2008 Saint-Etienne-de-Tinee

Avalanche d'ampleur exceptionnelle vallon  Patagros  Mercantour Février 2009.

 

 

Episode avalancheux du  15 au 19 Décembre 2008

Du 15 au 19 Décembre 2008, 36 couloirs surveillés se sont purgés dans les massifs  des Alpes Maritimes, correspondant à crue avalancheuse d'une durée de retour de 22 ans.

 

Analyse des conditions météorologiques à l’origine du déclenchement et prises de décisions

  • Mercredi 10 et Jeudi 11 décembre, une dépression s’isole sur le Golfe de Gènes amenant un temps froid ( -9 de mini et –4 de maxi à 2000m ). Le vent de Sud-est est assez fort mercredi et faiblit jeudi. Les cumuls de neige atteignent 60 à 80 cm .
    Conséquences : Les routes d’accès à Casterino et Estenc sont fermées. La route d’Isola 2000 ferme également afin de purger les nombreux couloirs qui dévalent sur la route. De grosses  avalanches naturelles sont observées.
  • Vendredi 12 et Samedi 13 : Accalmie, beau temps et vent faible mais les températures restent froides. –10 de mini et –6 de maxi à 2000m Une nouvelle zone perturbée active est prévue pour Dimanche 14.
    Un Avis de très fort risque d’avalanche est émis par le Centre d’Étude de la Neige. Le département 06 est placé en vigilance Orange pour le risque d’Avalanche.
  • Dimanche 14 : Fortes chutes de neige  , 30 à 50 cm  de poudreuse très légère tombent par –7 degrés et vent fort de Sud-Est.  Isola sécurise les pistes par déclenchements  artificiels mais les tirs ne sont pas efficaces dans cette neige légère.  Les résultats sont parfois surprenant : 3 tirs négatifs puis un 4eme décroche une pente entière.
  • Conséquences: Une cellule de crise se réunit  à la préfecture et ordonne la fermeture de toutes les routes d’accès aux stations de ski.
  • Lundi 15 : Temps couvert et faiblement neigeux 1 à 5 cm Le vent se renforce d’Est Nord-Est. Nous sommes toujours en risque d’avalanche très fort (4 sur 5).
  • Mardi 16 Nouvelle perturbation active par vent d’Est à Nord-Est 70 km/h Les températures sont légèrement remontées comprises entre –3 et 0 à 2000m. La limite pluie neige se situe vers 1200m et la neige devient lourde dans le bas. Il tombe encore 30 à 50 cm dans la journée.

 L’avalanche du Cialancier  se déclenche à 11h sous le couvert d'une vigilance Orange émise par Meteo-France

 

Activité avalancheuse constatée

L’activité avalancheuse a débuté  le dimanche 7 décembre

  • Le 7 Décembre: Une avalanche  à emporté  3 skieurs hors piste à Isola  provoquant le décès d’une personne.
  • Mercredi  10 , de nombreuses et grosses  avalanches naturelles  sont signalées. L’une d’elle coupe la route de  Castérino
    L’accès à Isola 2000 est fermé pour sécuriser la montée  à la station.  
    Meteo_France passe en risque d’avalanche très fort  niveau  5  le 12
  • Le 16 décembre: Avalanche du Cialancier d'ampleur exceptionnelle descend jusqu'à la route endommageant 3 habitations.
  • Le 17 décembre , une avalanche  déclenchée par des tir dans le secteur descend du mont saint sauveur (2500m), l’avalanche dévale jusqu'à 750m  et se répand dans le  lit de la Tinée  Des travaux sont entrepris toute la nuit pour permettre l’écoulement de la rivière. La photo est prise le 19 février et montre l'énorme dépôt qui obstrue encore la rivière
  • Le 18  le risque d’avalanche passe  au niveau 4  soit risque Fort
    Une nouvelle avalanche se produit à  7h  à  la sortie d’Isola Village ,  s’étalant sur la route  qui est resté fermée par arrêté préfectoral.


On ne parle ici que des 3 avalanches qui ont touché des installations (routes ou maison). Bien  d’autres, plus imposantes, se son produites dans des endroits isolés  notamment  celle  du  vallon d’Andéubis d’une  longueur de 2 km  et 200m de large, cette avalanche a tout emporté sur son passage

 

Particularité  climatologique

Historique hauteur de neige Isola 2008-2009
A Isola 2000, le mois de décembre  2008 est le plus enneigé sur une série de 30 années de donnée. Toutefois les anciens records sont très proches  on a relevé a la même période  1m14 en 1996 et 1m14 en 1997. D’autres relevés plus anciens donnent 1m70 en 1976 et 1m 60 en 1977.
Ce début de saison est également le plus enneigé dans toutes les stations des Alpes du Sud depuis le début des relevés . mais les séries de données sont plus courtes que celles d'Isola.

Lien vers le graphique d'enneigement de la saison 2008/2009 à Auron

 

 

Conditions météorologiques à l'origine de l'avalanche du Cialancier 16 décembre 2009

-Les dépressions actives  qui se succèdent à un rythme soutenu sont classiques en cette saison. Par contre la masse d'air qui reste  froide dans un flux remontant de la mer est assez inhabituel  pour un mois  de décembre.   La neige est ainsi tombée  en grande quantité par des températures de –5 à –10 degrés  donnant une neige très légère d’une densité de l’ordre de 80 kg/m3 au dessus de 2000m d'altitude. Toutes les précipitations se font sous forme de neige dans la vallée de la Tinée , une neige qui devient lourde vers 1000m d'altitude.
Le froid persistant entre chaque épisode neigeux ne permet pas une stabilisations efficace des différentes couche de neige et des plaques.

Cause du déclenchement

La cause  du déclenchement est typiquement une surcharge du manteau neigeux .dans des pentes raides . Le vent qui a soufflé fort a provoqué une cassure linéaire à la limite d’un changement de pente dans le haut du couloir à 2100m
Cette avalanche s’est amplifiée en emportant de grandes quantité de neige  transportée par le vent et accumulée en contre bas
Enfin avec la limite pluie neige qui s’élève vers 1100m mardi,  la neige est devenue lourde dans le bas du couloir , les masses volumiques plus importantes. donnant de la force à l’avalanche 

 

Localisation de l'avalanche

  1. Massif du MERCANTOUR département 06 Commune  SAINT ETIENNE DE TINNEE
  2. Lieu dit : LE CIALANCIER  
  3. Altitude de départ  2100m

 Caracteristique

  1. Exposition Sud-Est
  2. Topographie Zone de départ: Haut du couloir - Rupture de pente
  3. Type d'avalanche: Plaque neige récente
  4. Angle de pente : 40 degrés
  5. Neige de départ: Poudreuse légère
  6. Plan de glissement : Sol
  7. Epaisseur de la cassure: 50 cm
  8. Largeur de la cassure 100m

Trajet de l'avalanche

  1. Longueur du parcours  1000m
  2. Angle de pente 45degrés
  3. Type de neige transportée: Poudreuse au départ neige lourde sur le bas

Zone d'arret

  1. Altitude 1020m
  2. Largeur du dépot : 100m
  3. Longueur du dépot 200m
  4. Neige déposée: Blocs de neige lourde
  5. Qualité de la neige déposée: Mélange de neige de terre arbres et pierres

Quelques avalanches au cours de l'hiver 2008-2009

Madone de Fenestre Avalanche madone de Fenestre Avalanche madone cialancier4
 
 
 
 

Notion de crue avalancheuse

 3800 c

ouloirs d'avalanches des Alpes et des Pyrénées sont surveillés depuis plus d'un siècle par le service de l'ONF , permettant de calibrer l'activité avalancheuse.
La notion de « crue avalancheuse » est souvent utilisée dès lors qu’une activité « anormalement élevée » est observée à une échelle de temps et d’espace donné.
On considère qu’il s’agit d’une crue avalancheuse lorsque la  fréquence d'apparition du phénomène pour  un massif et un pas de temps donné est supérieur à 2 ans
Un seuil de crue   correspondant a une durée de retour de 2ans a été calculé statistiquement sur l'ensemble des massifs français

Ce  calcul a déterminé un seuil de crue  de 13 événements en 4 jours consécutifs sur les massifs du Mercantour et du Haut-Var/Haut-Verdon

Declenchement provoqué de l'avalanche du Sistron

Une partie de l'avalanche est partie naturellement mais  il a été décidé  en  préfectute en collaboration  avec les professionnels de la montagne de purger  le couloir qui  menaçait la vallée de la Tinée. L'avalanche de grande ampleur qui est partie sous le Sistron a obstrué l'écoulement de la Tinée

 

 

 

 


Partager l'article

Twitter Facebook Linkedin