Dimanche 28 décembre 2014

 

Trace des skieurs coupant la combe à la recherche de  neige légère sur la rive opposée. Toute la zone qui se redresse est partie jusqu'à la croute de sable

Description du site

 

  • Localisation : Massif du Mercantour  département 06
  • Altitude de départ : 2350m
  • Exposition : Nord-Est
  • Précision sur la topographie :rive droite du couloir
  • Nature du sol : Végétation sporadique
  • Angle de pente : 45 degrés à la cassure

L'avalanche s'est produite sur la rive gauche du couloir . Les 10 cm de neiges tombées la veille se sont accumulées en plaques friables, d'aspect poudreux d'une masse volumique de 160 kg/m3 .L'avalanche s'est déclenchée au contact de cette  zone d'accumulation d'une épaisseur de 5 à  30 cm. La cassure s'est produite 50m plus haut et tout le renflement  Nord-Est s'est décroché . Les accumulations moins épaisses et plus denses sur la rive opposée sont restées en place.

 

 Caracteriqtique de l'avalanche :

  • Type d'avalanche: Plaque friable
  • Forme de la rupture: rupture linéaire
  • Qualité de la neige : peu compacte
  • Épaisseur de la cassure : 5 à 20 cm
  • largeur de la cassure: 50 m
  • Avalanche de surface: plaque friable de faible cohésion reposant sur une croute incrustée de sable fortement  regelée

 

 

 

 

 Trajet de l'avalanche

  • Configuration du terrain: Large combe finissant en couloir étroit
  • Nature du sol: Éboulis grossiers
  • Topographie: Fond de cuvette en ligne brisée
  • Longueur du parcours : 300m 
  • Angle de pente:  30 degrés passages à 40
  • Type d'écoulement: Plaque friable de faible volume

 

Zone d'arrêt

  • Altitude : 2050m
  • Angle de pente :30 degrés
  • Topographie: ravin encaissé
  • largeur du dépôt: 10 m
  • Longueur du dépôt : 50m
  • Caractéristique de la neige déposée: Petits blocs de neige pulvérulente
  • Qualité de la neige: Neige propre , sèche

 

 

 

Cause du déclenchement  :


Accidentel 

Passage de 3 skieurs Le premier déclenche une plaque friable de faible épaisseur, suffisante pour déstabiliser le skieur dans ces pentes raides, l'entrainant  au fond du goulet sur les rochers

Dégâts Corporels

Un mort par traumatisme

 

Météorologie

 du dimanche 28 décembre

Beau temps ensoleillé, sans vent et froid. Les températures descendent à -13 degrés.

Les 3 jours précédents

Le temps commence à se refroidir avec une descente d'air froid  par flux de Nord-Ouest en altitude. Les températures deviennent hivernales avec à 2500m, -13 de minimales et -7 de maximales . Le 27,  une perturbation active dépose 35 cm à Restefond  mais seulement 10cm  à Auron. Cette perturbation est associée à un vent fort de Nord

Complément nivo-météorologique:

Des plaques friables se sont formées au cours de l'épisode neigeux du 27,  se déposant dans les combes abritées. Même si les chutes de neiges sont peu importantes comme c'est le cas ici avec 10 cm relevé à Auron, elles  se déposent  loin des crêtes dans les zones déventées s'accumulant en plaques friables d'aspect poudreux de  20 à 30 cm derrière un mouvement de terrain.  Cette neige reste très fragile le lendemain des chutes par temps froid.

 

Sondage :

Le sondage à été réalisé le 30 décembre sur la rive droite du couloir. L'accès à la cassure étant délicate  par la présence de plaques encore en place au milieu du couloir sur des pentes raides et glacées.
Sur cette rive l'accumulation est peu importante de l'ordre de 10 cm mais s'épaissit en direction du milieu du couloir.
Entre le  28 et le  30 décembre (date du sondage), la neige a évolué dans sa partie supérieure,  les grains fins se sont transformés en faces planes  avec le froid intense.
La couche superficielle  de 10 cm repose sur une croûte de regel épaisse de 10 cm incrustée de sable, reconnaissable par sa couleur jaune paille. Cette croûte, encore portante  à ski,  se déstructure avec le froid.  La couche suivante est en face plane de faible résistance.
Les couches les plus profondes, dures et résistantes,  sont une succession de grains ronds regelés.
Ce n'est que la petite couche de surface qui va provoquer l'avalanche,  la croûte de regel servant de plan de glissement.

 

 

Bulletin  d'estimation du  risque d'avalanche pour le dimanche 28 décembre 2014

Sur Mercantour risque limité niveau 2 Sur Haut-Var/Haut-Verdon risque marqué niveau 3

 Cas particulier d'Auron

 Auron se trouve géographiquement dans le Mercantour et rattaché du point de vue de la nivologie  au massif du Haut-Var/Haut-Verdon séparé par la vallée de la Tinée  Ce découpage est justifié par le phénomène important de la Lombarde qui provoquent de fortes chutes de neige sur la chaîne frontalière par retour d'Est alors qu' Auron ne voit passer que quelques flocons.

Les quantités de neige déposées sur le massif du  Haut-Var/Haut-Verdon varient sensiblement d'Est en Ouest. Il faut distinguer  2 classes de situations  neigeuses dans les Alpes du Sud par  flux de Nord-Ouest et par flux de Sud_Ouest.

Par flux de Sud , Auron  prend la même quantité de neige que le Mercantour,  cependant les fins d'épisodes perturbés se produisent uniquement sur la Chaine frontalières et sont parfois durables

Par flux de Nord Ouest les quantités de neige sont moindre à Auron que dans les secteurs de la Foux d'Allos et Restefond.

il faut donc  nuancer le risque à prendre en compte dans ce secteur d'Auron . Dans la situation du 28 c'est le bulletin du Mercantour qui est le plus approprié . Le risque étant limité et bien décrit dans le texte du BRA.

 Dans d'autres situations il faut augmenter le risque par flux de Sud. Lors de  perturbation  du 19 et 20 décembre 2013 par exemple,   les chutes de neiges ont déposé  60 cm à Auron et 20 à Restefond.

A la limite des deux massifs la lecture deux bulletins de massifs est souhaitable et à adapter en fonction de la neige réellement tombée.

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager l'article

Twitter Facebook Linkedin