Avalanche Limonetto 2016-12-23

Fissures dans le ma,teau neigeux  au mont Chajol le 22 décembre , soit un jour avant l'accident

Origine du déclenchement

Un groupe de 8 skieurs et 2 guides se font déposer en hélicoptère au sommet de Ciamoussero . A 11h, une avalanche se déclenche à leur passage  vers 2400m et ensevelit 3 randonneurs. Deux d'entre eux réussissent à se dégager le 3eme est complètement enseveli.

Après 20 minutes  une unité de chiens d'avalanche et un médecin sont hélitreuillés  sur les lieux. L'emplacement du skieur enfoui est déjà détecté grâce à l'Arva. Les secouristes et le medecin finissent de le dégager. Les tentatives de réanimer la victime se prolongent sans succès.

 Références

Le but de cet article est de déterminer la cause du déclenchement de l'avalanche et plus particulièrement l'aspect  technique  du déclenchement . Les fait sont révélés dans les journaux

Quotidieno Piemontaise  et Nice matin

 

 

 Météorologie des jours précédents

Avalanche Limonetto 2016-12-23Dans la nuit du 19 et la journée du 20 décembre 2016, une perturbation active remonte de Méditerranée Les éléments se sont déchaînés sur la chaîne frontalière, la perturbation de Sud-Ouest s'est achevée en retour d'Est chargeant énormément la Haute-Roya et les versants Italiens.  Le vent fort de Sud-Est puis Nord-Est a soufflé en tempête provoquant ces structures de plaques rarement observées.

Sur limone il est tombé 90 cm au cours de l'épisode  du 19 au 20 décembre

 

Stabilité

Profil neige Chajol 20161222Avalanche Limonetto 2016-12-23

Le 22 décembre , la veille de l'accident et 2 jours après les fortes chutes de neige, une sortie nivologique est organisée à Castérino avec une montée au Mont Chajol 2300m à peu de distance du  lieu de l'accident.

Les relevés nivologiques et météorologiques effectuées au cours de cette sortie  peuvent être considérées comme identiques à celles du Ciamoussero  le 23. Une nuance importante cependant sur l'état de la sous couche est à prendre en compte dans la suite de l'exposé

  Sondage de battage du 22 Décembre au Chajol

La mesure de résistance n'a pas pu être réalisée mais cette mesure n''est pas déterminante  dans l'état actuel du manteau neigeux qui ne présente qu'une couche unique et  est évaluée à moins de  de 10 kgf.    dans la neige fraîche. Cette neige homogène  est proportionnelle à la masse volumique  de l'ordre de 180 à 200 kg/m3. Ces masses volumiques ont été réalisées à plusieurs altitudes et orientations et donnent pratiquement les mêmes valeurs en tous lieux.

Les températures  pendant les chutes sont passées de -6  à -4 degrés à 2300m (mesure à la nisose de la Lombarde) , températures que l'on retrouve à 10 cm de profondeur, le redoux de jeudi 22 , ramène à -2° la température de surface.

Ce qui fait la différence entre les 2 sites

Avalanche Limonetto Enneigement 20161218Avalanche Limonetto Enneigement 20161223Les 2 cartes  représentent la couverture de neige observée par satellite dans la région de Limone. et de la haute-Roya, le 18 décembre soit juste avant les chutes et le jour de l'avalanche  le 23

A l'emplacement du sondage au mont Chajol à 2300m, la neige récente repose sur un sol nu. Tandis  qu'une  sous-couche était présente sur le versant Italien à partir de 1600m dans le secteur de Limone.

Cette sous couche s'est transformée en gobelets avec le  fort gradient de température et a une grande importance dans le déclenchement de l'avalanche

 

profil neige Sanguinierette 20161208 profil neige Anduebis 20161215

Les deux sondages réalisés dans le Mercantour  illustrent l'évolution de cette couche de grains anguleux au cours des semaines précédant la perturbation du 19  Le 1er à Sanguinierette le 8 décembre et le second le 15 décembre  vallon d'Anduébis. C'est un facteur aggravant pour les fortes chutes de neiges ventées qui se sont déposées au dessus,  en plaques plus ou moins friables.


 

 

Le risque

Bulletin avalanche du Mercantour pour le 23 décembre 2016

Le risque dans le Mercantour au niveau 4 jeudi est amplement mérité. C'est évidemment le vent qui est le premier facteur de risque. Le vent au Sud Est avec des pointes à 90 km/h s'est orienté au Nord-Est en fin de perturbation avec encore des chutes de neige importantes sur le chaînon frontalier.

Avalanche limoneto 20161223Dans les secteurs d'accumulations, le vent moins soutenu et le froid ont provoqué des plaques friables. Cette neige d'aspect poudreux est fissurée sur 50 cm de profondeur et à la limite de la rupture.  Ces fissures ne sont visibles qu'en forêt  et se produisent aux ruptures de pentes. On en retrouve loin des crêtes, dans  les clairières. Les couloirs d’avalanches qui jouxtent  la forêt sont lisses, bien remplis et  inhospitaliers.

Au Chajol  la neige récente repose sur un sol nu  et même dans ces conditions de nombreuses fissures apparaissent dans le manteau neigeux ( agrandir la photo ), mais   sur le versant Italien, la neige récente ventée repose sur des grains sans cohésion   au dessus de de 1800m .

Les plaques qui se sont formées dans ces secteurs ont être fragilisées par cette sous-couche.